La compagnie la Teneur est une fabrique d’aventures poétiques où s’entremêlent les arts vivants. À la croisée de la danse, du théâtre et de la  performance elle crée des univers, cultive un mystère et dans un esprit convivial, invite son public à se mettre en mouvement.

Fondée en 2017, à l’initiative de la danseuse et chorégraphe Chloé Beillevaire, la compagnie La Teneur se destine à créer des spectacles aux divers formats, avec pour langages la danse contemporaine, le théâtre physique, la performance et la musique. Les maîtres-mots de la chorégraphe sont la virtuosité, l’humour, la poésie de l’absurde et l’irréel.

La compagnie par son nom évoque ce qui tient, ce qui contient. Du latin « tenor » ce mot polysémique est le contenu essentiel d’une chose, la proportion d’une substance dans un corps, dans un mélange et, en musique, la note dominante, le point d’appui, le pivot de la mélodie, la voix sur laquelle s’élaborent, s’ordonnent et s’articulent les autres voix.
L’ambition de La Teneur est de rassembler les pensées, de réunir les talents, de soutenir le caractère expérimental, novateur et critique des arts visuels et contemporains; créer un champs de réflexion multi-disciplinaire grâce à l’élaboration d’alliances et de partenariats.

Captivée par les sensations et les tourments de l’être humain, Chloé Beillevaire affuble ses oeuvres de personnages immergés dans des univers où la réalité et l’imaginaire se confondent. Face à l’indicible, ils se retrouvent dépossédés de leur corps, l’esprit en perte de repères et n’ont pour seule échappatoire, que de se réinventer de manière créative.

La compagnie La Teneur invite à réfléchir à l’ambivalence des mots, l’instabilité des éléments et au paradoxe de l’équilibre qui, toujours fragile provoque le changement, la métamorphose vers une renaissance.